HOW A PAINTING EVOLVES
 

 

Fabienne Quinsac
peinture informelle

Biographie

Expositions

Contact

Boutique

Vidéos

    

 

ACRYLIQUE

PEINTURE ACRYLIQUE FEU

Constructions marines

Planètes/feux d'enfer

Rouge et noir

Série noire

Rouge-bleu-noir

Gris et rouge

Jours de neige

Les tabliers

Monochromes

 

AQUARELLE

AQUARELLE

 

GOUDRON

PEINTURE AU GOUDRON

Vestiges

Goudrons colorés

Bleus bouillonnants

 

BONUS

Cabinet de curiosités

Les curiosités

La mue d'un tableau

 

 

 

L'évolution d'un tableau (1)

Nature morte en équilibre

 

 

Voici ce que l'on ne voit jamais dans le travail d'un artiste : les tâtonnements, le doute, l'enthousiasme, les retours en arrière, les brusques changements de cap, le doute encore...

Dans son atelier de Saint-Ay, près d'Orléans, Fabienne Quinsac a photographié une même oeuvre à quatre étapes de sa réalisation.

Peut-être a-t-elle cru, à chaque fois, avoir fini ou presque fini le tableau... avant de le caviarder et d'aboutir, après de nombreuses couches et de nombreux essais s'étalant sur au moins quatre mois et demi, à l'une de se réalisations les plus prenantes.

On voit ainsi le "personnage" de face au début et de dos à la fin, tandis que les couleur s'assombrissent.

 

Cliquez sur une image pour l'agrandir.

 

 

Nature morte

Première version. Il semble que le tableau soit alors intitulé Nature morte. Le cliché est daté du 1er mars 2007, mais le "premier jet" de cette peinture est peut-être antérieur.

 

 

Cliché daté du 2 mars 2007.

 

 

 

Calebasse

Le cliché, sans date, est titré Calebasse.

 

 

 

Nature morte en équilibre

Cliché daté du 17 juillet 2007.

Ceci est la version définitive du tableau, désormais intitulé Nature morte en équilibre.

Voir le tableau en HD 2000x2500

 

Voir un autre exemple de la généalogie d'une oeuvre avec le tableau Paysage composé, triple triptyque.